Au Bois Dormant

Black Moon 16€ 352 pages Résumé: On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dor...

Black Moon
16€
352 pages


Résumé:

On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…

Mon avis:
Une réécriture de conte inhabituelle mais réussie !

La couverture est déjà tout simplement superbe, bon une fois que l’on sait ce qu’elle signifie un peu moins mais visuellement parlant je crois qu’elle rentre dans mon TOP 10 des plus jolies couvertures. Ensuite l’histoire est parfaitement bien menée, plusieurs lecteurs m’ont déconseillé de lire « La Trace » de la même auteure, je suivrais leur conseil, bien qu’ici j’ai été séduite par l’histoire, et l’écriture de l’auteure.

Le rouet est un tueur en série qui sévit depuis au moins 10 ans, ses victimes des jeunes filles qui se ressemble énormément et qui ont toute 16 ans, son arme de prédilection, le poison et une mise en scène macabre, un lit, des ronces, une rose. On suit Ariane qui va bientôt avoir 16 ans et qui découvre qu’elle est la prochaine victime du tueur en série, pour échapper à son « destin » elle décide de fuguer. Mais le Rouet semble toujours avoir une longueur d’avance sur elle.

L’auteur a su créer une atmosphère particulière, le roman se passe au Québec (çà change!) et les personnages mais aussi l’écriture sont tout aussi séduisants. Ariane est une jeune fille sensible mais aussi très forte elle n’hésite pas à prendre en main son destin, à faire des recherches c’est d’ailleurs elle qui fera avancer l’enquête, on retrouve aussi le prince charmant mais pas dans le sens amoureux mais plutôt pour le côté sauveur auprès d’un certain commissaire lié de près à l’histoire, les bonnes fées aussi et le méchant. D’ailleurs le prologue fait froid dans le dos ainsi que les dernières pages.

Concernant l’histoire c’est bien joué, l'auteur a su remanier le conte à la sauce thriller/policier et avec brio, j’ai adoré suivre cette histoire, il y a peu de temps morts, on va de surprise en surprise, j’ai à un moment soupçonné le tueur mais en réalité j’étais loin de la réalité ! C’est l’adage des thriller, « vous pensez avoir trouvé le bon ? Chercher encore ! ». Dans tout les cas voilà une très bonne surprise ! Une réécriture de conte surprenante, haletante et addictive ! Je vous le recommande !

Le +

L’idée

Le –

J’ai eu un moment de baisse d’attention pour le récit

Je remercie Hachette pour cette lecture !

------------------------------------------------------------EXTRAIT--------------------------------------------------------

« Le hayon de la Chevrolet noire, aux vitres fumées, se referma avec un cliquetis discret. Le moteur démarra tandis que la porte automatique du garage basculait. Une haie très dense isolait celui-ci du jardin, lui-même séparé de la rue par un bosquet de frênes. La voiture tourna dans la rue tranquille, bordée de propriétés bâties en retrait de la chaussé. Les résidents de ce quartier tenaient à leur intimité ; aucune curiosité dangereuse n’était à craindre. Installer le laboratoire et la salle d’opération dans cette rue avait été une bonne idée. »

Vous aimerez aussi

13 Commentaires

  1. Je suis totalement d'accord avec toi, c'est une belle réussite ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. j'ai trop envie de le lire !!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout. Effectivement, la couverture est sublime! J'aime ce genre d'intrigues mais je ne sais pas si je suis prête a me laisser tenter, les réecritures de contes j'ai l'impression d'en voir a tout les coins de rue. Non pas que ça me déplaise mais ça fait beaucoup quand même, comment s'y retrouver? :P

    Merci pour cette chronique qui me fait néanmoins découvrir ce roman. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là vraiment çà change de ce que l'on a l'habitude de lire dans les réécritures :)

      Supprimer
  4. J'ai failli acheter ce livre tout à l'heure... mais je l'ai reposé ! Je crois que je vais retourner à la librairie demain ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ta chronique donne super envie et j'ai autant adoré que toi... peut-être même plus hihi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahah toi c'est un coup de coeur moi presque ;)

      Supprimer
  6. Je VEUX le lire !!
    Merci pour ta chronique, tu me fais encore plus envie :-)

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'ai adoré aussi La Trace, un roman un peu plus difficile mais très riche…

    RépondreSupprimer
  8. J'ai très envie de le lire ! Très bonne chronique ! :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai très envie de le lire depuis l'avis de Mathieu et là c'est encore pire, il va falloir que je cède....

    RépondreSupprimer
  10. Ton avis me donne envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!