La dystopie, ce qu'il faut savoir.

Aujourd'hui j'ai eu envie de vous parler d'un genre littéraire que j'aime beaucoup et qui a explosé ces quelques dern...


Aujourd'hui j'ai eu envie de vous parler d'un genre littéraire que j'aime beaucoup et qui a explosé ces quelques dernières années, la dystopie. Dans cet article je vous parle en vidéo et par écrit, à vous de choisir ce que vous préférez. Je n'ai pas pour but de faire professeur (j'ai pas toutes les connaissances et compétences pour!) mais je pense qu'il est intéressant de connaître un genre littéraire tel que celui-ci de son origine à aujourd'hui. J'espère en tout cas que çà vous plaira et que ce ne sera pas trop rébarbatif...




Définition 

La dystopie est aussi appelée contre-utopie/ anti-utopie. Elle est définie par le dictionnaire Larousse comme "une description, au moyen d'une fiction, d'un univers déshumanisé et totalitaire, dans lequel les rapports sociaux sont dominés par la technologie et la science". La dystopie s'oppose à l'utopie.

Les premiers auteurs du genre 

C'est en 1932 que le premier roman du genre paraît, " le meilleur des mondes"  écrit en 4 mois par  Haldous Huxley. Puis ce fut au tour du célèbre "1984" de George Orwell paru en 1948. C'est ce dernier qui sera considéré par de nombreuses personnes comme la référence en manière de dystopie. Il décrit un régime totalitaire s'inspirant du stalinisme et de certains faits du nazisme en créant le fameux "Big Brother" figure métaphorique des régimes qu'il dénonce. A l'époque vous pouvez imaginer la révolution!  Côté féminin c'est Margaret Atwood avec "la servante écarlate" en 1985 qui fait son entrée dans le genre en dénonçant la condition de la femme. 

Les principes de la dystopie

Les auteurs écrivant la dystopie ont tous un point commun, ils mettent l’accent sur un aspect, un état de notre société, sur l’environnement ou encore sur des problèmes éthiques. Dans un monde en général post-apocalyptique et dans un futur plus ou moins proche de notre temps actuel, l’homme a détruit la planète et ses ressources naturelles. La dystopie met en garde ou dénonce des faits et réalité de nos sociétés, idéologies, pratiques... Les auteurs s'inspirent et s'appuient sur l'actualité pour étayer leur propos ne les rendant que plus réels. Et permettant ainsi au lecteur de se reconnaître et de s'identifier dans les situations qu'ils décrivent.

Explosion du phénomène

Les années 2000 sont l'explosion du phénomène avec en 2005 le premier roman YA de dystopie, "Uglies" de Scott Westerfeld traitant de la chirurgie esthétique sur les plus jeunes. Puis en 2008 avec Hunger games et le phénomène qui va avec (succès des livres, films...), c'est le réveil de la littérature dystopique, Hunger games sera l'étincelle qui fera que quelques année plus tard de nombreux auteurs (pour la plupart américains) se sont lancés dans l'aventure! Selon Goodreads sur plus de 1600 romans évoquant la dystopie plus de 600 concerneraient le young-adult! 

En France le phénomène se voit à travers les lecteurs fans de ce genre (proche de la science-fiction) et les nombreux ouvrages parus et les bonnes ventes de ce genre littéraire depuis Hunger games, mais côté auteur, les français sont encore timides, ci-dessous vous aurez une liste (non-exhaustive de quelques ouvrages français).

Dans tout les cas, la dystopie a tout pour séduire, des sujets percutants qui nous concerne tous, des héros souvent emblématiques et forts et des sujets de réflexion importants qui nous permettent de prendre position, de nous forger une opinion sur certains aspects de la société. En bref, une lecture plaisir qui fait réfléchir!
Côté auteurs français:
  • Un monde pour Clara - Jean-Luc Marcastel
  • Le dernier hiver - Jean-Luc Marcastel
  • Ravage - René Barjavel
  • Les écriveurs - Frédéric Mars
  • 2087 - David Bry
  • La symphonie des abysses - Carina Rozenfeld
  • Aussi libre qu'un rêve - Margot Fargetton
  • Le combat d'hiver - Jean-Luc Mourlevat
  • Memory Park - Fabrice Colin
  • Globalia - Jean-Christophe Ruffin
  • Moralopolis - Catherine Marx
  • Faut pas noyer le poisson dans le cidre - Amélie Jamin
  • Le park - Bruce Bégout
  • Méto - Yves Crevet
  • Zen city - Grégoire Hervier
  • Le dos au mur - Christophe Lambert 

Vous aimerez aussi

12 Commentaires

  1. Ah c'est un sujet qui me passionne, la dystopie. Merci pour cet article que j'ai lu attentivement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci , je suis contente que l'article t'ai plu :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ton choix de sujet ! J'adore la dystrophie comme tu le sais :P J'ai beaucoup aimé lire ton article bien complet en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne-C :) C'est un sujet que beaucoup d'entre nous aimons ^^

      Supprimer
  3. Très très intéressant, merci pour cette vidéo.
    Moi aussi j'ai lu la série Uglies il y a quelques années. A l'époque je ne m'étais pas rendue compte que c'était de la dystopie (en même temps on n'en entendait pas autant parler, donc on ne se posait pas forcément la question et puis je ne suivais pas d'actualité littéraire sur les blogs), j'avais plutôt pensé à de la science fiction. En tout cas c'était vraiment différent de mes lectures habituelles à ce moment-là, et j'avais bien aimé.
    L'âge des miracles est sur ma wish-list (grâce à ton blog). Je vais sûrement me laisser tenter avec l'édition 10/18. Mais à tout hasard, saurais-tu s'il y aurait une suite potentielle ? (au cas où, car du coup quand il y a des suites j'achète pas en poche, car je suis maniaque et j'aime avoir les même éditions, et en principe j'attends pas que ça sorte en poche).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline, je crois que l'âge des miracles est un one-shot :) Je suis contente de t'avoir donné envie pour ce roman :)

      Supprimer
  4. Ah oui tu classes Le Combat d'hiver de Mourlevat dans la catégorie des dystopies ?
    Je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle !!
    En même temps, ça fait longtemps que je l'ai lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu ce roman mais j'ai vu sur plusieurs site qu'il était classé ainsi du coup çà m'intrigue et comme j'en ai beaucoup entendu parlé je pense que je me lancerai dans cette lecture prochainement

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour cet article ! J'ai beaucoup aimé, la dystopie est un de mes sujets favoris lorsque je lis alors ça avait tout pour me plaire :) J'ai beaucoup aimé 1984 et j'hésite encore à lire Ravage de Barjavel, j'ai adoré La nuit des temps mais je ne pense pas que ce soit la même chose :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet Ravage et la nuit des temps ce n'est pas pareil mais Ravage est excellent! Barjavel était un visionnaire!^^ Merci beaucoup pour ton commentaire

      Supprimer
  6. Le livre d'Amélie Jamin représente bien ce genre que je découvre; la dystopie, par contre très dur à rentrer dans l'histoire.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!