De là on voit la mer

Collection 10/18 7,10€ 185 pages Résumé: Louise, 40 ans, part s'installer dans une villa en Toscane pour écrire son...

Collection 10/18
7,10€
185 pages



Résumé:

Louise, 40 ans, part s'installer dans une villa en Toscane pour écrire son roman. Elle abandonne à Paris son mari, François, meurtri mais résigné. À Livourne, ville portuaire ou règne une chaleur écrasante, tout l'enchante : la qualité du silence, la mer partout présente, l'incessant ballet des ferries vers les îles. Et cette parfaite solitude que seule vient déranger la présence discrète et dévouée de Graziella, la gouvernante qui s'occupe de la maison. Louise n'a jamais connu un tel sentiment de plénitude. Un jour, un jeune homme sonne à sa porte. C'est Luca, le fils de Graziella. Élève à l'Académie navale, il porte ses vingt et un ans avec une grâce insolente. Jamais Louise n'aurait pu envisager d'être troublée par un garçon de cet âge. Tenter de résister au charme de Luca serait pourtant aussi vain que de vouloir échapper à la moiteur de l'été. Au moment ou elle cède à la sensualité de ce corps qui l'attire, elle apprend qu'un accident de voiture a grièvement blessé son mari. 

Mon avis:

Un contemporain plutôt banal

Lorsque j'ai lu le résumé de ce roman je me suis dit "chouette, je vais voyager en Italie!" En effet l'auteur emporte le lecteur sur les routes de Toscane, il a une très belle écrite, fluide et agréable, sa manière de décrire les faits est très plaisante. Mais par contre l'histoire est du déjà-vu.

Une auteure manque d'inspiration et décide de partir en Italie pour continuer d'écrire son roman, sans son mari. Là-bas avec la fin de l'été et la chaleur italienne, elle rencontre Lucas, 21 ans, elle s'abandonne à lui. Le roman est majoritairement sans surprise, on se doute des événements et de leur déroulement, de plus l'auteur ne rend pas son héroïne très sympathique. Elle m'a semblé distante, froide, je pense qu'il y a toujours manière à dire les choses difficiles mais là elle n'y va pas par quatre chemins.

L'héroïne qui est écrivain s'enferme dans sa bulle et laisse le monde "réel" de côté, est-ce un reflet de la vraie vie d'un auteur? Nous avons un aperçu de la vie intime d'un écrivain en plein écriture. C'est un des aspects assez particulier du roman qui m'a plu bien que parfois un peu cru dans les propos de Louise.

C'est un bon roman, classique dans l'histoire mais avec un brin d'originalité pour son héroïne antipathique.

Le +

L'envers du décor de l'écriture d'un roman

Le -

Les propos durs de l'héroïne au vu des circonstances

Je remercie 10/18 pour cette lecture.


Extrait

"Soudain il se relève, se retourne vers elle, la scrute, longtemps, la détaille, comme pour vérifier qu'il ne se trompe pas, comme pour valider une réflexion silencieuse à laquelle il se serait livré. Il parle, il lâche les mots."


Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  1. J'ai été très déçue par cette lecture qu'il me tardait de découvrir et que je trouvais pourtant prometteuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends je t'avoue que je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire non plus , tant pis...

      Supprimer
  2. J'ai bien envie de voyager en Italie, mais je ne sais pas si ce sera avec ce roman... Merci pour la découverte en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ne choisi pas ce roman pour le dépaysement, l'auteur parle un peu de l'Italie mais se focalise surtout sur la romance...

      Supprimer

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!