Le salon du livre de Montreuil - le dimanche 1er décembre 2013

6h20 bip bip bip, il faut se lever ce n'est pas l'heure du Ricoré mais l'heure de se bouger. Ce matin nous avons rendez-vous da...

6h20 bip bip bip, il faut se lever ce n'est pas l'heure du Ricoré mais l'heure de se bouger. Ce matin nous avons rendez-vous dans un café place de la nation pour un petit-déjeuner organisé par la collection R, autant vous dire que l'on a hâte! En chemin nous retrouvons Fran (le monde de Francesca), le concept du petit-déj est super sympa les auteures tournent chacune leur tour autour des tables ce qui permet de parler avec toutes. Nus commençons avec Carina Rozenfeld, elle nous parle de sa carrière (15 livres déjà à son actif), de ses projets notamment "la symphonie des abysses" comment c'est fait ce livre mais aussi de son projet de livre écrit à deux mains avec C.J Daugherty. Infos croustillantes : il s'agira d'un roman YA paranormal, les personnages ne se connaissent pas et viennent de deux pays différents, C.J écrit la voix féminine, Taylor qui habite en Angleterre et Carina la voix masculine Sasha qui habite en France. Pour le moment elle en sont à 19 chapitre, elles alternent les points de vue et elles devraient bientôt y mettre la touche finale.


 Puis place à Cat Clarke et son épouse Caroline et là nous parlons de Hunger Games, elles adorent catching fire donc on parle beaucoup des livres ou des films. Le sujet dérive sur la dystopie, le seigneur des anneaux, de sa carrière... Au final nous parlons peu de ses propres romans, la bonne humeur de ce couple est communicative.


 L'horloge tourne est c'est au tour de la tornade Kiera Cass, elle est enrhumée mais elle a la pêche. C'est une pile électrique et elle parle trèèèès vite, j'ai néanmoins réussi à comprendre quelques petites choses qui pourraient vous intéresser : 
- The one, le dernier tome de la saga "la sélection" aura a peu près le même nombre de page que Elite
- Elle n'a pas voulu nous dire avec qui finissait America, Aspen ou Maxon (j'ai un peu peur...)
- Elle nous as dit que c'était très bien que la série TV ne se fasse finalement pas, car le scénario était trash et on aurait détesté Maxon.

Puis nous avons parlé de tout et de rien, c'est une grand fan des One direction, elle est très difficile côté nourriture, elle mange essentiellement des pizzas, du pain et du coca cola zéro, elle est accro à Twitter. C'était sa première visite à Paris elle a eu peu de temps pour visiter la ville mais a apprécié la Tour Eiffel illuminée. La fin approche nous ne verrons pas C.J Daugherty car nous devons retourner au salon avec tout le monde. Une dernière chose avant de partir Kiera Cass nous demande de faire une chorégraphie, je ne sais pas ce qu'elle compte en faire mais c'était fun.

Photo de groupe du Club R
Danse avec Kiera Cass (au boudoir écarlate)      
 Arrivées au salon, nous avons le temps de voir C.J Daugherty et Kiera pour une dédicace ainsi que Glenn Tavennec pour un bonus pour le concours. La conférence avec Cat Clarke et l'association le refuge commence.
Glenn a voulu faire cette conférence pour "montrer les deux visage de la littérature YA et confronté fiction à la réalité, la littérature YA est là pour divertir mais aussi faire réfléchir". Dans un premier temps il y a la présentation de l'auteur avec les différents sujets qu'elle aborde dans ces romans et la présentation de l'association. Sont présents le président, un membre de l'association et un jeune homme accueilli par le refuge.


La première question porte sur le message que Cat Clarke veut véhiculer à travers ses romans, elle répond alors qu'elle n'apporte pas de message particulier, qu'elle veut juste susciter des questions aux personnes qui lisent ses romans, elle parlent de sujets qui lui tiennent à cœur.

Quelques lecteurs trouvent ses romans noirs, pourquoi? Ces romans ne sont pas forcément noirs, elle reçoit beaucoup d'e-mails de jeunes en difficulté qui après avoir lu ses romans trouvent une lueur d'espoir. Elle n'a jamais eu de retour "noirs" de la part des jeunes qui l'a lisent  mais plutôt de la part des adultes.

Une question pour le refuge, quelles possibilités offre-t-il aux jeunes? Un accompagnement social et psychologique, un appui dans la réinsertion scolaire et/ou professionnelle. 
On parle aussi beaucoup du suicide pendant la conférence, c'est la deuxième cause de décès des jeunes de 14 à 25 ans en France, par conséquent l'écoute est une aide importante. Cat Clarke souligne que les adultes oublient souvent d'écouter les jeunes. On aborde ensuite le sujet de l'homosexualité, en France elle est associée à la féminité est donc à un rôle inférieur, en Angleterre une association milite même pour que le terme "Gay" ne devienne plus une insulte, le terme est à l'heure d'aujourd'hui associé à "Bad".

Pour les détails de ses histoires , Cat Clarke s'inspire de faits réels (comme pour revanche) mais aussi de ce qu'elle lit sur Facebook, Twitter. Elle ajoute que ses romans n'ont pas un but moralisateur, Glenn ajoute que les lecteurs d'aujourd'hui sont de plus en plus lucides et ont besoin de lecture de ce genre. Pour terminer elle nous parle de son prochain roman "Kiss in the dark", Il s'agira d'une histoire d'amour qui se passera à Edimbourg en Ecosse, deux personnages, Alex et Kate, deux points de vues alternés (ce qu'elle n'a jamais fait avant).

Il y avait énormément de monde à la conférence, il faut dire qu'elle était extrêmement intéressante et avait toute sa place au salon du livre jeunesse avec le contexte actuel, elle était parfaite.

Kiera Cass

C.J Daugherty

Une fois la conférence terminée, je me rend sur le stand Black Moon pour rencontrer Caroline Vermalle, dans la file d'attente je rencontre Lysa Line (^^), Caroline Vermalle est adorable et m'a reconnu , ça fait tout bizarre je ne savais plus trop où me mettre. Je continue ensuite mon petit tour à la recherche de goodies, je discute avec des blogueurs,Raphaëlle que je rencontre sur le stand Albin Michel, Marie ect... L'heure tourne, la fatigue accumulée se fait sentir, il va falloir quitter Montreuil pour cette année.

Caroline Vermalle
Marie
ça m'a fait penser au blog, merci Pascaline pour l'info^^
D'ailleurs ça a été un peu le cafouillage, je m'excuse auprès de Marvin et des bretons, on devait partir ensemble mais je ne vous voyais plus et finalement je suis arrivée juste pour mon train mais je vous raconte çà ensuite. Une fois partie avec Justine le métro s'arrête, coupure d'électricité bon ça commence... Finalement il repart après quelques minutes. C'est toujours très sérré le timing quand on a un train à prendre. Arrivée à Gare de Lyon je dois normalement prendre la ligne de Bus 91 qui me dépose directement devant la gare Montparnasse -Vaugirard 3, sauf que là surprise manifestation des éboueurs de Paris (non mais franchement!) et pas de bus! Pas le temps de reprendre le métro, j'ai pas le choix taxi, ça va me coûter cher mais tant pis. Le taxi arrive finalement à Vaugirard, il me reste 5 minutes pour prendre le train, ma valise dont la poignée est toujours cassée, le sac à dos bref j'ai fait mon sport pour le mois je crois. Je souffle seulement une fois assise, le retour en Normandie peut commencer. 

(Une vidéo arrive prochainement)

Ce que je retient de cette année 2013 à Montreuil:

- Les rencontres avec les blogueurs, Justine, Lucie, Pascaline, l'antre de la louve, Marvin, Anne-Charlotte, Justine N°2^^, Noéline, Matthieu, Jordan, Audrey, Myriam, Françoise, Alicia, Amandine, Karen et d'autres encore.
- Des auteures plus adorables les uns que les autres malgré le monde et la chaleur
- Le stand R, une réussite encore une fois, la collection se fait sa place dans le salon que se soit par les auteures présentes ou par la qualité des interventions au pôle ados.

Une fois encore une superbe expérience, malgré la fatigue et les courbatures on ne garde que le meilleur!

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  1. C'était bien. Vivement l'année prochaine. C'était tout sympa de te rencontrer. (enfin, je t'avais croisé l'année dernière, c'est même toi qui m'avais conseillé La sélection lol)

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!