Le dit de cythele

Black Book Editions, 9,90 euros Résumé tome 1 - la ronde des vies éternelles Alors qu'elle est inconsciente, une guerrière de l'a...

Black Book Editions, 9,90 euros
Le dit de Cythèle

Résumé tome 1 - la ronde des vies éternelles
Alors qu'elle est inconsciente, une guerrière de l'armée de la République se voit entraînée dans une étrange ville par une petite fille au visage familier.
Alors qu'il donne un cours à l'Académie de magie, un mage s'évanouit et est assailli par la vision d'un cadavre qui lui annonce sa mort prochaine.
Fils d'un homme et d'une fée, Eringvard, victime d'une apparition morbide, aperçoit le mot Corollis s'écrire au coeur des arbres.
Une prêtresse du dieu des Morts, Cythèle, rêve de funestes prophéties et de fleurs qui saignent.
Quatre êtres aux parcours et idées a priori opposés se rencontrent sur le chemin de la ville de Corollis, mystérieuse et depuis longtemps coupée du monde, au sujet de laquelle courent les plus sombres et angoissantes rumeurs.
Lentement mais inexorablement, le piège se referme derrière eux.
La Ronde des vies éternelles, le premier tome du cycle, est un thriller de fantasy horrifique : loin des clichés merveilleux, sa structure narrative machiavélique se déploie jusqu'à l'impensable dénouement. Nicolas Cluzeau, connu pour son style ciselé inimitable, rythme son récit avec virtuosité en alternant combats épiques, descriptions oniriques et immersives, scènes d'horreur gore et phases d'enquête haletantes.
tome 2 - les larmes du démon
Cythèle, la prêtresse du dieu des morts, revient à Corollis où l'histoire de son cruel destin a eu des conséquences inattendues.
Guidée par la prophétie sibylline de son dieu, elle se donne pour quête de retrouver les âmes de ceux qui lui ont été si injustement arrachés. Celle de son bien-aimé aurait atterri dans un terrible monde démoniaque au-delà du sien : avec l'aide d'une créature féerique, elle décide de prendre une apparence diabolique et de partir à sa recherche.
Dans cette société décadente, atypique et mortellement dangereuse, Cythèle s'infiltre et risque plus que sa vie. Elle y rencontre néanmoins des alliés surprenants,  et ne se doute pas qu'elle se retrouvera au cœur d'intrigues politiques machiavéliques et d'une enquête criminelle dans le dédale de l'incroyable cité démoniaque...

Ce tome fait suite au premier volume, La Ronde des vies éternelles, dont il révèle bien des mystères, notamment la véritable cause de la damnation de Décyrion.
Un peu moins sombre, ce récit captivant entremêle enquête, infiltration, humour, suspense et affrontements grandioses au cœur de différents fils narratifs où les machinations politiques se confondent avec les destins des personnages principaux, pour se lier autour d'une intrigue élaborée.
Avec ce roman,
Nicolas Cluzeau dévoile un aspect particulièrement original de son immense multivers et nous livre des descriptions fabuleuses et terrifiantes. Ce multivers sera le cadre des deux autres tomes du cycle, bien que Les Larmes du démon puissent tout à fait être lues indépendamment : elles forment à elles seules une histoire complète.

tome 3 - La citadelle du titan
Cythèle et ses compagnons laissent derrière eux un monde en proie au chaos. Dans la forteresse de Triliock, les quatre aventuriers errants décident de partir pour le Nord de Mytheiril, un continent de glace aux hivers interminables où les dieux de l'Asgard vivent parmi les hommes.
Dans les cités enneigées et les forêts embrumées, une guerre aux causes inconnues ravage le pays : entre la vengeance d'Ambre, la disparition de son oncle magicien, la quête de Cythèle pour retrouver l'âme de son fils et les intrigues des divinités affaiblies face aux pouvoirs grandissants des humains, les fils du destin s'emmêlent autour de la prêtresse de Plutonis, la pousse à s'interroger sur le bien-fondé de sa quête et le rôle de son dieu dans ces évènements grandioses.

Suite des Larmes du démon, ce tome révèlera entre autres la véritable histoire des Sorciers d'Argile, pour mieux préparer le final magistral du prochain et dernier volume de cette quadrilogie.
À la fois épique et politique, l'histoire se rythme au fil des énigmes, des rencontres et des alliances inimaginables, des batailles apocalyptiques où s'affrontent vaisseaux volants et dragons millénaires.
Nicolas Cluzeau poursuit cet incroyable périple dans les différents mondes de son Multivers, qui sera le cadre du dernier tome du cycle, bien que
La Citadelle du titan puisse tout à fait être lue indépendamment : elle forme à elle seule un récit complet.

Mon avis:

Un univers sombre et atypique

Quatres personnages aux personnalités et passés très différents, une prêtresse, une guerrière, un mage et un Hybride (fée), tout ce qui fait un bon roman de fantasy.
L'auteur a une écriture vraiment très agréable même si parfois les termes sont un peu compliqués (notamment l'invention des mots spécifiques à l'univers).
Nous passons alternativement d'un point de vue à l'autre, parfois nous somme Cythèle la prêtresse (l'un des personnages les plus importants de ce premier tome), puis à Eringvard le mi-fée puis aux autres personnages, j'aime bien ce genre de style on comprend alors l'histoire dans toute sa globalité à travers tout les personnages.
Certaines scènes sont assez hard, gore.Parfois on ne sait plus si il s'agit des agories ou de la réalité. Mais je trouve justemment ce concept assez intéréssant.
Un bon premier tome qui laisse présagé de très bonnes suites! A suivre donc :)

[Lu en partenariat avec Black Book editions]

Vous aimerez aussi

0 Commentaires

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!