Si je reste / la ou j'irais

Oh!Editions 15,90euros Résumé: Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentrique...

Oh!Editions
15,90euros



Résumé:

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympa, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

Si je reste est une merveilleuse histoire d'amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l'essentiel, à la place de l'amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s'habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.


Mon Avis:

En une phrase : Un bon roman que je vous conseille vivement mais avec la boite de mouchoir à côté de vous! ;)

Un livre sublime car très bien écrit,les personnages sont très attachants et il est vrai qu'il fait réfléchir sur l'importance de la famille et des ami(e)s et sur la mort.
Une jeune fille passionnée de musique classique ,un petit ami rockeur et une meilleure amie juive,une famille très seventies dans l'âme et très ouverts voilà un Roman de vie je pense que je le qualifierait ainsi.Je l'ai lu en une journée en clair je l'ai dévoré!^^
On y parle beaucoup de la musique et ça donne même envie d'en savoir un peu plus,d'ailleurs l'auteur écoutait beaucoup Yo-Yo ma pour le livre (musicien beaucoup cité dans le roman)
Il est vrai que le seul défaut que je lui trouverait serait qu'il est justement trop court!
220 pages! l'histoire aurait pu être plus développée.Et le pire c'est la fin,elle se finit en ...non je pense qu'il y aura une suite c'est pas possible sinon!



Oh édition, 17 euros



Résumé:

Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leur retrouvaille est un
choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent,
leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie
présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une
chance à son premier amour? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les
souffrances endurées? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les
emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?

Mon Avis:

En une phrase : Une tres belle suite a "Si je reste"

Gayle nous avait laissé dans le doute à la fin de " Si je reste" , on sait dorénavant que Mia à survécu mais à quel prix...
Si les dommages physiques s'estompent avec le temps, les séquelles du coeur et de l'âme sont plus longues à cicatriser.Cette fois le roman est écrit du point de vue d'Adam, souvenez-vous le petit ami de Mia, rockeur et rebelle, on y apprend qu'il a désormais réalisé son rêve, il est adulé par des millions de personnes et ne peut plus sortir de chez lui sans que les paparazzos (c'est de lui^^) ne le prenne en filature. Difficile à supporter quand on a perdu ce qui comptait le plus pour soi.On souffre avec Adam de ce trou qu'il a dans le coeur, de cette absence que n'importe quelle fille ne peut pas remplacer.On cherche pourquoi, oui pourquoi, comme pour lui le lecteur ne possède pas tout les éléments.
Et Gayle Forman sait nous les dissimuler et nous les exposer via les flash-back tendres, et douloureux.
Mais pendant 24 heures tout va s'effondrer, le barrage de l'incompréhension, des douleurs et des pleurs.En 24 heures, Adam prendra la décision d'écouter Mia lors d'un récital à New-York.
Comme le premier tome, la musique est autant présente, du classique, du punk,du rock, tout les choix sont possibles.
Le roman nous balade dans les rues de New-York, la ville qui ne dort jamais. J'ai lu ce roman lors d'un retour en train et j'avais plutôt l'impression de prendre l'avion pour NY, on se laisse prendre la main et guider par Mia, car elle se dévoile au fil des endroits et que l'on ne veut pas que cela s'arrête!
Le titre français après réflexion est judicieusement choisi: Là où j'irais:
-On se retrouvera
-On se dévoilera
- On s'écoutera
- On se disputera
-On s'embrassera...
On ne pouvait écrire meilleure fin pour Adam et Mia, que celle que nous as écrit Gayle.La fin d'une histoire, de deux jeunes personnes auxquelles on s'est attaché si facilement.


Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  1. Je fais un tour sur F50 (comme il a changé et qu'il est encore plus beau :) ) et du coup je fais un tour ici. Et forcément je cherche Gayle :)
    Je pars à NY lundi et relire ton avis me donne encore plus envie de relire Là où j'irai, encore une fois !!

    Merci pour tes mots
    Bisous Noémie

    Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Céline!

      Que ça me fait plaisir de te revoir ici :) Oui je sais NY avec Solène Johanna et Marine vous allez bien vous amusez et en plus un dîner chez Gayle! <3 tu sais que tu es chanceuse toi^^

      Gros bisous

      Supprimer

Je lis tous vos commentaires et essaie dans la mesure du possible d'y répondre, alors n'hésitez pas, j'adore papoter avec vous!